Une éthique des relations humaines comme exigence formative.

Former un futur travailleur social implique de la part des professionnels qui l’accompagnent de préciser l’idée de ce qu’il est et de ce qu’il devient. Aussi, penser la personne du travailleur social du point de vue de l’Institut de formation, c'est l'amener à s'interroger sur lui-même, sur les autres, sur son rapport au monde et sur la réalité qu’il contribue à construire. C'est également le considérer comme un acteur responsable et engagé dans un triple souci éthique : le souci de soi, de l'autre et du monde, les trois concourant à la même réalité d’un monde humanisé.

Face à la complexité de l’action sociale et éducative, il s’agit de reconnaître la dimension essentielle du sujet-citoyen, en capacité de porter un regard critique sur les conditions et les enjeux de son exercice professionnel et de renouveler les sources de ce regard. Pour ce faire, il nous faut donc ancrer la formation en travail social à une recherche et à une production de sens inscrites dans un travail réflexif, et collaboratif, alimenté par les articulations et les confrontations entre pratiques et théories.

 

Les valeurs et principes qui étayent et charpentent notre projet pédagogique inspirent ses différentes déclinaisons formatives dans le sens :

· du respect fondamental de chaque personne, de son histoire, de ses expériences ;

· de la prise en compte du rythme et de la singularité de chaque personne en formation, à rebours de toute forme d’exclusion et de discrimination ;

· du postulat que chaque personne en formation peut approfondir ses connaissances, acquérir des compétences, se saisir des outils et méthodes professionnels proposés et évoluer dans ses conceptions.

 

Consulter notre projet pédagogique institutionnel (complet)

Consulter notre projet pédagogique institutionnel (extraits)

 

Back to top