L'ARIFTS et la Croix Rouge Française proposent une démarche de recherche sur les passages à l’acte violents des personnes vulnérables entre elles au sein des établissements et services sociaux et médico-sociaux.

 

Chercheurs : Thierry CHARTRIN et Jean-Yves GELINIER

 

Date du début de la recherche : 10 mars 2011

Date envisagée de fin : printemps 2015

Partenariat : Croix-Rouge française

Budget : 60000€

 

Contextualisation :

La violence entre les personnes accompagnées au sein d’établissements et de services sociaux et médico-sociaux peut être quotidienne. Les formes qu’elle revêt sont multiples et leurs intensités variables : incivilités, intrusions dans la chambre, insultes, vols, morsures, coups, attouchements ou agressions sexuelles en sont quelques exemples.

 

Ce constat empirique établi par les professionnels participant à cette recherche et accompagnant ces personnes les amène à vouloir observer, quantifier et analyser ces formes de violence, afin de préconiser des orientations susceptibles de remédier aux souffrances engendrées. C’est le sens de la recherche autour des « Vulnérabilités Violentes », qui fait l’objet de la présente étude : se pencher sur la problématique des passages à l’acte des personnes vulnérables entre elles. Le constat du comité de pilotage de cette recherche est que ces actes de violence réduisent l’égalité des chances et la citoyenneté effective des personnes vulnérables. L’acceptation implicite et/ou la banalisation de ces actes par l’environnement des personnes, au motif (conscient ou non) que les usagers sont sous l’emprise de problématiques complexes, alimente encore cette tendance.

La recherche a été pensée d’une manière pluridisciplinaire, et pluri partenariale. Elle associe des usagers, des familles, des professionnels de secteurs différents et des étudiants.

L’objet de la recherche sera de démontrer que le phénomène de la violence entre les personnes accompagnées est sous-évalué et insuffisamment signalé et donc, ne trouve pas de réponses adaptées. Ceci a pour conséquence induite de laisser perdurer des situations qui nuisent à la fois à la protection des personnes et à leur qualité de vie, réduisant par voie de conséquence l’égalité des chances à laquelle ils ont droit.

 

Méthodologie :

La méthodologie utilisée est construite par la Croix Rouge Française (sous la direction d’Alice Casagrande), l’ARIFTS Site Angevin et Hilary Brown (chercheur britannique pilote des travaux récents du Conseil de l’Europe sur la question des abus envers les personnes en situation de handicap). Elle comporte un recueil de données à la fois quantitatives (Cf. questionnaire en p.j.) et qualitatives qui concerneront des établissements sociaux et médico-sociaux. Nous avons, en juin 2013, clos le recueil des données quantitatives et poursuivons l’analyse à l’aide du logiciel ModaLisa. La recherche qualitative a débuté en septembre 2013. Nous sommes, à l’heure actuelle, à la phase d’expérimentation de la grille d’entretien.

 

Communication :

L’attendu au terme de la recherche est une publication dégageant des données chiffrées, des informations qualitatives et proposant des actions d’amélioration concrètes.

 

 

 

Back to top