Lire et écrire le social     

 

Prix de l'ouvrage 2017

 

Prix de l'Ecrit Social Ouvrage 2017 : Sophie Digo - Les migrants de Calais

 

Le prix de l'ouvrage 2017 est attribué à Sophie Djigo pour les migrants de Calais, enquête sur la vie en transit aux éditions Agone, 2016 

L’ouvrage de Sophie Djigo est bien sûr un livre d’actualité. En cette année 2017, la question des migrants occupe les esprits et l’on peut, sans s’avancer trop, prédire qu’elle ne se réglera pas de sitôt. Pourtant il le faudrait. Lorsqu’on lit cet ouvrage, on en est persuadé, car le récit des vies en transit donne immédiatement le sentiment d’un terrible gâchis : vies humaines malmenées, violences, solitude. Pourtant, il faut lire comment les migrants parlent des compagnons de route et d’attente, une famille en fait, comment la lutte pour la survie s’organise réellement dans des endroits improbables qu’on transforme en chez soi. C’est de cette manière que les migrants résistent parce qu’ils veulent aller quelque part, atteindre un lieu qu’ils ont choisi. Dans son livre, Sophie Djigo met en avant leurs points de vue. Ce ne sont pas des migrants qui témoignent dans ce livre, ce sont des personnes qui analysent, argumentent, connaissent aussi, interprètent. Ce sont eux les anthropologues de notre société. Sophie Djigo se poste comme une « passeuse » bienveillante et éclairée, qui le temps de la lecture au moins, dans un style élégant, permet de tourner le miroir vers soi et de découvrir un monde, le nôtre, que nous ne connaissons pas.

 

 

Carole Palierne, coordinatrice du Prix de l’Ecrit Social

 

 

Les partenaires du Prix de l'Ecrit Social

 

 Logo région Pays de la Loire  logo Maif Logo Uriopss Pays de la Loire   Logo Fnars